Fort de notre statut d’entreprise sociale et inscrits dans une dynamique d’open innovation, nous mettons en place une démarche participative pour évaluer l’impact social de notre activité.

L’impact social, Késako ?

L’évaluation de l’impact social correspond à la manière dont sont identifiés et valorisés les apports sociaux et environnementaux d’une activité (ex : création d’emploi, lutte contre les exclusions etc.). Ces notions étant souvent subjectives, nous pensons que leur évaluation ne peut être le seul fait d’experts. L’appréciation de notre impact doit passer par une prise de connaissance des points de vue des différentes personnes concernées par notre activité d’épargne et de crédit.

Et la démarche participative ?

Pour aboutir à l’identification la plus exhaustive possible de la nature des impacts sociaux et environnementaux de la Caisse Solidaire, nous avons choisi de convier l’ensemble de nos parties prenantes (épargnants, emprunteurs, membres des comités, sociétaires, partenaires etc.) à plusieurs réunions d’échanges sur le sujet.

Ces réunions se dérouleront dans le courant du mois de mai à Lille, et seront animées par le chargé de développement de la Caisse Solidaire. Inscrivez-vous en suivant ce lien.

« Je suis particulièrement fier de travailler sur la démarche de valorisation des apports sociaux et environnementaux de la Caisse Solidaire. Je suis convaincu que cette pratique, en plein essor, prendra une ampleur considérable dans les années à venir. »

Nicolas ROUSSIN – Chargé de développement @ Caisse Solidaire

Et en plus, le bénéfice de notre participation à un projet européen

En parallèle à cette démarche, nous participons également à un projet européen qui regroupe des acteurs de l’économie sociale et des chercheurs des Hauts de France, de Wallonie et de Flandre.

Ce projet intitulé « valorisation de l’impact social de l’entrepreneuriat social (VISES) » nous apportera à la fois une bonne connaissance des initiatives d’évaluation d’impact social existantes dans nos régions, ainsi qu’une expertise théorique précieuse.